Toulouse reste en vie
Nicole Enabosi (Toulouse) - Photo : Adrien Naude/FFBB

Battu au match aller à Chartres, Toulouse s'est rassuré en remportant la deuxième manche des finales LF2 dans sa salle (86-71). Le titre de champion et la montée en Ligue Féminine se joueront samedi prochain à Chartres.

Playoffs LF2 - Finale match retour
 
Dos au mur après avoir perdu la première manche à Chartres la semaine dernière, Toulouse, devant son public, n'avait pas le droit à l'erreur. Pour les Bluelights, l'occasion était belle décrocher le titre et ainsi valider une montée historique en LFB. Les joueuses de Benoît Marty ne rataient pas leur mise en route, elles profitaient des ratés toulousains pour développer un jeu rapide et efficace (2-8, 3' puis 8-17, 6'). L'expérimentée Uju Ugoka dominait dans la peinture pendant qu'Elise Marié dictait le rythme. Amandine Toi, en sortie de banc, sonnait la révolte en initiant un 9-0 qui permettait à Toulouse de revenir sur les talons du CCBF (20-22, 10').
 
Plaque tournante de l'attaque chartraine, la Nigériane Ugoka poursuivait son chantier afin de garder les Bluelights aux commandes. En difficulté sur le jeu placé, le TMB s'en remettait aux exploits de Strunc ou Dean pour rester dans le match (27-33, 15'). Sans quelques choix douteux, que les Pionnières exploitaient parfaitement, le CCBF aurait pu compter sur un matelas plus douillet à la pause. Il n'était que de 5 points au moment de voir les deux équipes rentrer aux vestiaires (40-45, 20').
 
La virevoltante Japreece Dean se démenait pour percer le verrou chartrain qui tenait bon grâce au duo Marié - Ugoka, toujours aussi juste dans ses choix (46-50, 24'). Le coup de chaud de Binta Drame mettait le TMB en tête pour la première fois du match ce qui réveillait un petit palais des sports plein comme un oeuf. Chartres laissait passer l'orage mais le mal était fait au tableau d'affichage puisque les Toulousaines, qui avaient limité leur adversaire à 12 points dans le 3e quart-temps, enfonçaient le clou sur un shoot acrobatique au buzzer de Drame (63-57, 30').
 
Le momentum avait clairement viré au rose. Le TMB portait son avance à +10, envoyait Chartres dans les cordes mais les partenaires d'Emma Peytour étaient loin d'avoir abdiqué à l'image de ce mouvement conclu par Niare. La connexion Drame - Enabosi redonnait de l'air au TMB qui entrait avec une avance de 9 unités dans les 5 dernières minutes (75-66). Championne d'Afrique 2023 avec le Nigéria, Nicole Enabosi poursuivait son entreprise de démolition (26 points, 11 rebonds pour 31 d'évaluation) histoire de mettre tout le monde à l'abri. Irrésistible en deuxième mi-temps, que les Pionnières ont remporté 46-26, Toulouse décrochait le droit de disputer une belle au Colisée de Chartres samedi prochain.
 
Toulouse - Chartres 86-71 / Revoir le match