Strasbourg et Aulnoye frappent fort

Les playoffs ont commencé ce week-end et nous avons déjà quelques surprises. Aulnoye et Strasbourg se sont imposés à l’extérieur et peuvent donc réaliser l’upset dès le week-end prochain.

Après une saison régulière plus que serrée, on se doutait que les playoffs allaient nous réserver quelques surprises, et il n’a pas fallu attendre longtemps ! Dans une série qui sent la poudre, la SIG est allé s’imposer sur le parquet de Mondeville et récupère donc l’avantage du terrain. C’est portant l’USOM qui a pris le meilleur départ samedi soir : Vaciana Gomis (15 points) domine dans la peinture et les normandes creusent un premier écart de 12 points dans le 2e quart temps. La réaction de la SIG est immédiate, à la mi-temps, les alsaciennes ne sont plus menées que de 3 petits points. Le match est rude (44 fautes au total), et la 2e mi-temps est plus que disputée. Le rayon de soleil côté SIG se nomme Imane El Garti. La meneuse réalise un match solide : 20 points à 75% aux tirs, 7 rebonds et 4 interceptions. Sous son impulsion, Strasbourg passe devant au début du dernier quart et ne sera pas rattrapé. La SIG est à une victoire des demi-finales, Mondeville de son côté, n’a plus le droit à l’erreur.
Upset alerte du côté de Chartres également, où le CCBF n’a pas réussi à s’imposer sur son parquet face à Aulnoye. Dans un match défensif (47-52 score final), les chartraines n’ont pas réussi à développer leur jeu (seulement 13 passes décisives) et à trouver de la réussite de loin (4/27 à trois points). En face, Aulnoye s’est appuyé sur le duo Adonis / Herminjard, 12 points chacune pour s’imposer. Devant toute la rencontre, les joueuses de l’ASA devront remettre ça samedi pour se qualifier pour le tour suivant.

Logique respectée dans les deux autres matchs : Toulouse n’a pas tremblé face à Montbrison. Caliya Robinson a fait sa loi dans la raquette : 14 points, 8 rebonds et surtout 5 contres. Au scoring on retrouve comme souvent Isabelle Strunc : 18 points dont 3/6 derrière l’arc. Grandes favorites cette saison, les joueuses du TMB commencent de la meilleure des façons leurs playoffs.
Enfin La Tronche Meylan, surprenant 3e du classement s’est également imposé à domicile. Un gros premier quart (23-16) permet aux joueuses de Clément Sanchez de prendre les devants. Un écart qui se stabilisera tout au long de la rencontre. Anna Ngo Ndjock termine meilleure marqueuse avec 17 points.