L’UFAB aux portes de la LFB
©Franck Anderson

Victorieuses à Aulnoye le week-end dernier, il reste deux matchs aux angevines pour s’assurer la première place au classement de la saison régulière, et donc, une montée en LFB. Toulouse (16V, 5D) peut encore y croire.

C’était sûrement le match le plus important de la saison pour David Gautier et son groupe. Un déplacement périlleux, face à une équipe d’Aulnoye (15V-5D) qui était tout simplement invaincue jusque-là sur son parquet.
Les angevines commencent de la meilleure des façons et infligent un 5-18 dans les dix premières minutes. Bousculé, l’ASA réagit et reviendra même à 5 petits points au début de dernier quart. Souvent inarrêtable, Shanavia Dowdell a bien été maitrisée : 12pts à 5/9 aux tirs. Côté UFAB, c’est Sarah Ousfar, en sortie de banc, qui a été le plus en vue offensivement avec 15 points en 33 minutes. Angers s’impose dans le Nord et devra remporter l’un de ses 2 derniers matchs (à La Tronche Meylan et au Pôle France) pour valider son ticket pour l’élite.
Le Pôle France justement, n’est pas passé loin d’une nouvelle victoire. Sur son parquet, le PFBB a fait trembler Chartres qui ne s’impose que de 3 points (67-70). Dominante à l’intérieur, Kekelly Elenga a fait mal aux jeunes françaises avec 23 points à 10/13. En face, c’est Fatoumata Touré qui s’est illustrée pour le PFBB avec 19pts et 5 rebonds.

Toulouse peut encore croire à la première place en cas de revers de l’UFAB lors de ses 2 derniers matchs mais d’abord, le TMB doit remporter les siens. C’est chose faite face à Rezé où les toulousaines ont pris l’avantage d‘un énorme 3e quart (28-7) pour distancer le BCSP. Arrivée en cours de saison, Kalis Loyd a encore montré de belles choses : 22 points pour l’ailière. On espèrera la revoir dans le championnat la saison prochaine.

Thriller du côté de Strasbourg ! Devant de 9 points à l’entame des dix dernières minutes, la SIG a vu Calais revenir petit à petit avant de s’imposer sur la ligne des lancers francs ! Mené de 2 points à 8 secondes de la fin, le COB a la balle et Claire Parisi tente le 3pts de la gagne.. faute. 3 lancers francs et pas le droit à l’erreur pour la meneuse. Gardant son sang-froid, elle enquille les 3 shoots, plus de temps à l’horloge, Calais gagne au bout du suspense.

Dans les autres rencontres, Montbrison s’est imposé sur son parquet grâce au duo Trebec (15pts) / Girardet (17pts). Reims a fait de même contre La Tronche Meylan, Landry explose la feuille de stats avec 15pts, 16 rebonds en 27 minutes.