La SIG s’invite sur le podium

Seulement trois rencontres ont eu lieu ce week-end, l’occasion pour certains de prendre de l’avance sur la concurrence. C’est le cas de la SIG, qui fait son apparition sur le podium, et de Angers, qui continue sa course en tête.

Quel match du côté de Strasbourg où la SIG recevait une équipe de Chartres convaincante en début de saison, mais qui est rentrée dans le rang par la suite (6 victoires et 6 défaites avant ce week-end). Cette fois-ci, c’est Margot Bienvenu qui a assuré le scoring pour le CCBF avec 19 points dont un très beau 5/6 derrière la ligne à 3pts. Les visiteuses prennent le meilleur départ mais ne parviennent pas à prendre un avantage de plus de huit points. Au retour des vestiaires, le match est toujours aussi équilibré, c’est la SIG qui est devant après 30 minutes de jeu (53-52). Les dix dernières minutes sont irrespirables, et que dire des 30 dernières secondes. 66-66, chaque équipe manque l’occasion de tuer le match, il faudra attendre les ultimes secondes pour que Victoria Majekodunmi provoque une faute qui lui donnera 2 lancers-francs. Elle ne tremble pas et donne ainsi la victoire à Strasbourg, qui est aujourd’hui 3e du classement derrière Angers et Aulnoye.

L’UFAB qui, de son côté, continue sa marche en avant. 11e victoire en 13 journées pour les joueuses de David Gautier qui sont venues à bout de Calais samedi soir. Un gros 3e quart de l’UFAB (11-20) permet à Kankou Coulibaly (14pts, 14reb) de prendre le large et donc de laisser Aulnoye à distance au classement.

Dans le dernier match, La Tronche Meylan s’est imposée 70-77 sur le parquet de Montbrison, pourtant emmené par le duo Trebec (17pts) / Giradet (18pts). Le BCTM a mené pendant plus de 35 minutes et s’est appuyé sur une véritable force collective : toutes les joueuses ont marqué. 5e victoire pour La Tronche qui s’installe dans le ventre mou du classement tandis que le BCMF voit la zone de relégation se rapprocher dangereusement.